Niamey, 19 Mars (ANP) – les Evêques du Niger ont décidé de suspendre les messes et autres rassemblements religieux à compter de ce jeudi 19 mars pour deux semaines en prévention de la pandémie de coronavirus, apprend-on dans un message de l’archevêque de Niamey, Mgr Laurent Lompo.
’’ Nous, Évêques du Niger, en communion avec la Conférence Épiscopale Burkina-Niger, devant la grave responsabilité qui est la nôtre de protéger la vie humaine, venons porter à votre connaissance les mesures complémentaires suivantes, valables pour deux (2) semaines renouvelables à compter du 19 mars 2020’’, écrit l’autorité religieuse.
Les messes publiques (dominicales et quotidiennes) sont suspendues toutefois les prêtres continuent les célébrations de l’Eucharistie tous les jours dans leurs équipes ou dans les Communautés religieuses, les cours de catéchèse, les rassemblements de préparation aux sacrements, ainsi que les activités des groupes et mouvements sont suspendus, peut-on y lire.
La célébration des obsèques se fera désormais, et ce jusqu’à nouvel ordre, dans le cadre familial, ordonne le texte.
‘’Devant l’ampleur de la contagion, qui a surpris les pays, sanitairement mieux équipés que nous, nous, vos pasteurs, avons dû prendre cette décision, lourde à la fois pour la Communauté Chrétienne et pour nous, tout en vous recommandant de prendre toutes les précautions requises pour éviter la contagion’’,  est-t-il expliqué.
Mgr Laurent Lompo a, enfin, invité la communauté chrétienne du Niger à ‘’la prière personnelle et familiale’’.
Le 14 mars 2020 déjà, l’église avait envoyé ‘’quelques consignes pour lutter contre cette pandémie’’.
‘’Mais, force est de reconnaître que beaucoup reste encore à faire’’.
Ces décisions interviennent après les mesures annoncées par le chef de l’Etat nigérien en prévention de la pandémie à la suite d’un conseil des ministres extraordinaire. Elles sont relatives à la fermeture des frontières, des écoles et des lieux de loisirs à compter du 19 mars pour deux semaines renouvelables.
Le gouvernement a annoncé des concertations avec les leaders religieux (ouléma et prêtres)  concernant l’accès aux lieux de culte.

Le Niger est majoritairement musulman, seul 1% de la population est de confession  chrétienne.
Aucun cas de Coronavirus n’est enregistré par le pays qui avait déjà anticipé des mesures de mise en quarantaine et de confinement pour les passagers venants des pays contaminés et des messages de sensibilisations sur l’hygiène.
Déclaré en décembre dernier en Chine, Le COVID 19 a causé près de 9000 morts pour plus de 200.000 cas dans le monde.