(Niamey et les 2 jours) - A l’instar des autres pays du monde, Le Niger célèbre ce lundi 08 mars 2021 le 46ème anniversaire de la Journée Internationale de la Femme (JIF). A cette occasion, le Ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant par intérim, M. Mohamed Boucha, a livré, ce dimanche 7 mars 2021, un message dans lequel il est revenu sur les progrès enregistrés par le Niger, dans la promotion du leadership féminin.

Il a d’abord rappelé que la JIF, initiée par l’ONU symbolise les luttes menées par les femmes du monde entier pour faire valoir leurs droits,tourne cette fois autour du "Leadership féminin dans un contexte de la pandémie de COVID-19"

Face à cette situation, a-t-il fait savoir, « le gouvernement du Niger a pris ses dispositions et précautions avec l’appui de ses partenaires, pour mettre en place des dispositifs de préventions et de gestions de la pandémie grâce auxquels le Niger est à ce jour en bonne voie pour éradiquer complètement la pandémie sur son territoire».

Cependant, il a tout de même reconnu que cette pandémie a gravement affecté la gente féminine « le leadership féminin a pris un coup dur, car les femmes sont souvent confrontées à divers obstacles a savoir leur faible représentation au sein du Parlement », a-t-il declaré.

Conscient de toutes ces difficultés, « les autorités de la 7éme République, accompagnées par les partenaires au développement, ont initié et entrepris des actions pour l’amélioration des conditions de vie et une pleine participation de la femme au processus de développement dont la révision, en 2019 de la loi instituant à titre transitoire le système de quota dans toutes les branches de la gestion de l’Etat », a déclaré Mohamed Boucha.

Afin de renforcer ce dispositif, le Ministère de la Promotion de la Femme s’est doté d’un Programme National pour la Promotion du Leadership Féminin au Niger, precise t-on dans un contexte de Covid-19.

Kimba Rahinatou